Joylent : une semaine sans aliments solides

Shacker de Joylent à moitié plein

SPOILER ALERT: loin de moi l’idée de vous décevoir, mais je n’ai pas tenu la semaine au Joylent. Voilà, vous savez tout.

Les nouvelles technologies et innovations m’intriguent. L’année dernière je suis tombée sur le site d’une entreprise qui propose une alternative à la nourriture classique : Soylent.

Pour faire simple, Soylent propose la même chose qu’un repas classique de façon plus économique (2 euros par repas), mais surtout plus pratique (pas de cuisine) et sous forme différente (en poudre).  Oui, vous avez bien lu : en poudre.

Continuer la lecture de « Joylent : une semaine sans aliments solides »

On Charlie Hebdo #1178

Deux exemplaires du journal Charlie Hebdo intitulé "Je suis Charlie"

There it is, finally. We have our copies of Charlie Hebdo.

I don’t know how this makes me feel though. I’ve been dreaming about it for days, my head has been heavy for a week now, with the thought of the attacks constantly in the back of my mind. I need to rest. We say life goes on but things will never be the same again in France. People are actually nicer to each other on the bus when I go to work in the morning.

Continuer la lecture de « On Charlie Hebdo #1178 »

Cyclisme : sport individuel ou collectif ?

Peloton de coureurs cyclistes vus depuis un champ de blé

Le cyclisme, celui du Tour de France, est-il un sport collectif ou un sport individuel ? Les avis sont très partagés. Pour certains c’est un sport d’équipe, mais un sport d’équipe ne peut-il pas être à la fois un sport collectif et un sport individuel ? Qu’est-ce qui différencie un sport collectif d’un sport individuel si les sportifs courent tous ensemble ? Un coureur peut il arriver seul sur le podium sans le support de son équipe ?

À mon sens, le cyclisme est plus que jamais un sport collectif, voyons pourquoi.

Continuer la lecture de « Cyclisme : sport individuel ou collectif ? »

Growth hacking : 20000 pages vues en 10 jours

Icône du graphique en croissance

Ces derniers temps, je me suis intéressée aux techniques de black hat par curiosité et bien que je n’utiliserai pas ces techniques dans le monde professionnel, j’ai beaucoup appris pour mes différentes missions. Retour sur mes expériences…

Jusqu’à maintenant, je n’ai tenu que de « petits » sites avec une centaine de visiteurs par jour (dans mes meilleurs jours). La plupart de mon trafic vient des réseaux sociaux où j’entretiens une stratégie hebdomadaire, ce qui me permet d’informer ma communauté et d’attirer du trafic vers mes sites.
Dans ma communauté a été récemment mentionné un logiciel de black hat qui permet de gérer de faux comptes Facebook – pas très éthique, je sais. Mais tout est donc parti d’ici…

Continuer la lecture de « Growth hacking : 20000 pages vues en 10 jours »